Hommage à un centenaire.

C’est un grand honneur qui m’est fait en me désignant pour prendre la parole en une occasion aussi rare. Oui, l’occasion est rare de rendre hommage à un centenaire. Et quand, de surcroit, la personne qui fête ses 100 ans est un frère dans la foi, l’honneur est d’autant plus grand.

Je connais fr. Brice depuis plus de 25 ans. Plus d’un quart de siècle depuis que nous travaillons ensemble dans l’œuvre du Seigneur.

Notre collaboration a commencé alors que l’église était située au coin de Lanaudière et St-Zotique. Même si fr. Brice n’avait pas une voiture, il se faisait un devoir d’être toujours présent à toutes les réunions.

Tout au long de ces années, j’ai eu le privilège de découvrir un homme de Dieu pour qui je voue une admiration et un respect sans borne.

Fr. Brice est plus qu’un frère. J’ose parler aux noms de tous les membres de notre église en disant qu’il est pour nous un père. Plus qu’un père, il est un modèle : un modèle de sagesse, un modèle d’intégrité, un modèle d’humilité.

Je ne me rappelle pas d’un événement où fr. Brice s’est laissé emporter par la colère. Pas une situation où il a blessé quelqu’un par des propos déplacés. Il a toujours le sourire, fait preuve d’une grande sagesse.

Fr. Brice n’hésite jamais à donner son opinion mais il le fait toujours avec respect et pondération.

Malgré les épreuves qui l’ont marqué au fil des années par la perte de plusieurs êtres chers, il a toujours su garder sa joie de vivre car la paix intérieure qui l’envahit vient de notre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ.

Que dire de son implication à l’église. Connaissez-vous quelqu’un d’autre qui, à l’âge vénérable de 100 ans, est encore actif dans l’œuvre du Seigneur? Fr. Brice aurait pu se contenter de s’asseoir à l’église et de profiter d’une retraite bien méritée mais pour lui, et c’est là un exemple qu’il laisse à chacun de nous, il n’y a pas de retraite pour un serviteur de Dieu.

Le poids de l’âge ne semble avoir aucun impact sur le dévouement et la détermination de fr. Brice. Bon temps, mauvais temps, pluie, neige, rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Un auteur a écrit :

Devenir centenaire, c’est entrer aux pays des grands hommes et des grandes femmes. Devenir centenaire, c’est devenir un être éternel qui aspire au respect, à l’estime et à l’admiration’

Fr. Brice, tu es un grand homme. Tu  es un grand homme non pas uniquement parce que tu as atteint l’âge de 100 ans, mais tu es un grand homme pour les leçons de vie, de sagesse, d’humilité que tu nous as enseignées. Je te lève mon chapeau en guise de respect et d’admiration pour ce parcours exceptionnel que tu connais.

Au nom de tous les membres de l’église Le jardin du Bien-Aimé, je te souhaite un très heureux centième anniversaire de naissance. Que le Dieu à qui tu es resté fidèle pendant toutes ces longues années te garde en bonne santé encore longtemps parmi nous.

Merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s